Par Julia le lundi 8 juillet 2019

La gestion d'entreprise avec bienveillance

Le management, tel qu'on l'étudie le plus souvent dans les manuels traditionnels, est un ensemble de techniques associées à la gestion d'un projet ou d'une entreprise. Toutefois, ces techniques et ces règles éludent bien souvent l'aspect humain, relégué au second plan derrière l'établissement du planning, le calcul du budget et la répartition des tâches à accomplir.

Le management bienveillant est une approche du management qui s'est développée à mesure que la société a pris conscience de l'importance de l'élément humain. On ne gère pas un employé ou un prestataire de services de la même façon que l'on gère du mobilier ou une machine.

gérer son entreprise avec bienveillance

Du côté du manager : une bonne attitude

La bienveillance est un concept positif, qui présente de nombreux avantages mais qu'il faut savoir maîtriser. Faire preuve de bienveillance dans le travail n'implique pas de « copiner » avec tout le monde au risque de perdre toute autorité, à l'instar du personnage de Michael Scott dans la série « The Office ». Il s'agit de faire preuve d'écoute, et d'essayer d'agir d'une façon humaine, positive, afin que chacun puisse s'épanouir et s'améliorer dans un environnement qui lui est favorable.

Le management bienveillant passe donc avant tout par une prise de conscience du chef d'équipe, et une série de décisions qui le mènent à structurer son action dans un esprit d'amélioration. La première étape est de considérer son travail et son équipe sous un angle positif, avec gentillesse et indulgence pour les éventuelles erreurs commises.

Se montrer reconnaissant lorsqu'une personne effectue un bon travail, apprécier les idées et les initiatives, est une attitude du manager qui pose des bases saines pour l'ensemble de la mise en place du management positif.

Il faut également travailler à maîtriser sa colère, pour éviter les affrontements et les situations de crise émotionnels qui peuvent être évitées. Gérer sa propre colère permet d'avoir la bonne démarche pour gérer celle des autres.

 

Pour les salariés : une bonne communication et des processus clairs

Une fois l'attitude du manager ajustée de façon positive, il faut insuffler à l'équipe l'envie d'avancer dans cette même direction. Si les rapports hiérarchiques au sein de l'équipe se révèlent trop stricts, et la pression trop sensible, l'attitude bienveillante du chef lui-même ne sera pas suffisante pour aplanir les tensions. Il faut que chacun soit encouragé à entretenir avec tous les autres une attitude de courtoisie, ce qui implique d'observer, de chercher à comprendre les autres, et d'être enclin à l'entraide.

Pour ce faire, il faut que les employés soient tous formés aux bonnes pratiques à suivre pour travailler les uns avec les autres : les tâches et les situations doivent être discutées calmement, dans un environnement propice. Chacun doit être capable d'écouter l'autre, de se mettre à sa place en cas de problème, et ainsi de considérer sa position de façon la plus empathique possible. 

En cas de problème de communication, il faut que chacun soit capable de reformuler ce qui a été dit pour sa faire bien comprendre. Si les salariés sont en confiance les uns avec les autres, et avec leur manager, le stress diminue et le travail s'améliore

À voir également

Par Julia le lundi 8 juillet 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs