Par Julia le jeudi 1 août 2019

Cumuler le statut freelance et salarié : est-ce possible ?

Nous ne maintiendrons pas le suspens plus longtemps. Oui, il est possible de cumuler le statut de freelance et salarié. Il est possible que vous ayez déjà un emploi à temps partiel ou à temps plein, que vous cherchiez à vous lancer dans une nouvelle activité pour arrondir les fins de mois ou vous lancez en solo plus tard. Nous vous expliquons comment ça marche et quels sont les avantages et inconvénients de ce genre de dispositif professionnel.

cumul le statut de freelance et salarié

Cumuler deux statuts, comment ça marche ?

Lorsque vous cumulez deux statuts, il y a quelques règles à respecter. Généralement, le contrat de travail précise une clause de non-concurrence, même sans clause, l’activité freelance ne doit pas être concurrente à celle de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Il est sage de vérifier que le contrat de travail autorise une activité freelance et ne comporte pas de clauses d’exclusivité.

Dans les faits, l’emploi salarié reste l’activité principale. Vous devez effectuer au moins 1200 heures et votre revenu soit supérieur à votre activité freelance. Vous ne pouvez pas travailler plus de dix heures par jours et moins de quarante-huit heures par semaine. Hors exception, les employés de la fonction publique ne peuvent cumuler les deux activités.

Enfin, en cumulant salariat et freelance, vous cotisez au régime salarié et au régime indépendants. Vous gardez ainsi les avantages de votre activité salariée. Vous avez tout à fait le droit de demander un temps partiel ou un congé afin de créer votre entreprise si vous avez au moins deux d’ancienneté.

Quel statut choisir ?

Vous avez le choix entre deux régimes pour créer votre entreprise :

  • Le statut d’autoentrepreneur est un statut simple et facile à mettre en place, à moindre coût. Vous payez des cotisations que si vous encaissez un chiffre d’affaires. Il y a toutefois quelques contraintes, un CA limité : 32 900 €/an, le régime des indépendants est moins avantageux que celui des salariés, mais comme vous cumulez les deux cela reste moins gênant. De plus, vous êtes obligé d’ouvrir un compte professionnel pour votre activité freelance.

  • Les autres statuts (EURL, SASU) sont des statuts qui peuvent convenir si vous souhaitez pérenniser et faire évoluer votre entreprise. Ils vous permettent d’intégrer de nouveaux associés au fil du temps sans avoir à dissoudre votre entreprise. Chaque statut possède ses avantages et inconvénients, à vous de voir ce qui convient le mieux à votre projet.

Il existe une alternative qui est le portage salarial. Cette alternative ne marche qu’avec des personnes travaillant dans le domaine du conseil et de la prestation intellectuelle. La société de portage salarial vous verse vos honoraires. Puisqu’elle prend en charge votre comptabilité et les factures, vous gagnez du temps pour effectuer vos missions et prospection. Vous êtes accompagné et pouvez ainsi tester votre activité en toute sérénité. Enfin, vous bénéficiez des avantages du statut de salarié tout en travaillant de manière indépendante.

Les avantages et les inconvénients de cumuler deux statuts

En tant que salarié, vous avez plusieurs obligations :

  • Ne pas travailler pour son activité freelance pendant ses heures salariées.

  • Ne pas utiliser le matériel mis à disposition du salarié pour l’activité freelance

  • Ne pas dénigrer son entreprise sur différents supports

  • Informer son employeur de la création de son entreprise.

Cumuler le statut de salarié et d’indépendant offre l’avantage d’avoir une certaine sécurité financière et sérénité. Vous bénéficiez de la sécurité de l’emploi et d’un salaire stable tout en travaillant sur votre nouvelle activité, vous permettant des marges de manœuvre et moins de pression. Le statut d’indépendant vous permet de travailler sur des projets qui ont du sens pour vous, qui sont, parfois, différents votre activité de salarié.

En tant que salarié et freelance, vous pouvez vous permettre de refuser des missions et de vraiment vous pencher sur des projets motivants et financièrement acceptables pour vous.

Néanmoins, ce cumul demande une certaine organisation et du temps. Il faut arriver à garder un équilibre entre votre travail salarié, les missions en freelance et votre vie personnelle. Il faut savoir aussi être transparent. Vous cumulez deux activités dont l’un vous prend plus de temps généralement. Vos clients en freelance doivent savoir que vous avez ce double-statut et que donc vous pouvez être moins réactifs aux horaires de bureau par exemple. 

Le cumul de deux statuts salarié/freelance est un équilibre qu’il faut construire. Il est important de rester motiver pour ne pas procrastiner, c’est un challenge que vous vous lancez. Apprenez à vous donner des limites pour ne pas frôler le burn-out. C’est une aventure épanouissante à vivre.

Créer une auto-entreprise/ micro-entreprise
 

Par Julia le jeudi 1 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs