Par Julia le jeudi 16 mai 2019

Création de SAS : choisir ses associés

La SAS est une Société par Actions Simplifiées qui offre de nombreuses libertés aux associés qui la compose. D’ailleurs, cette forme juridique est fortement appréciée des start-ups.

Qu’est qu’une SAS ?

Une SAS est une Société par Actions Simplifiées. Elle possède de nombreux avantages dont celui de donner de la souplesse aux associés dans l’organisation de leur entreprise. Cette organisation est posée par écrit lors de la rédaction des statuts. Ils peuvent décider comment fonctionne le droit de vote, généralement, une action vaut un vote, mais les associés peuvent choisir d’avoir un vote double.

Il existe deux sortes de Société par Actions Simplifiées, il y a l’entreprise individuelle, créée par un seul associé (SASU) ou celle créée par plusieurs associés (SAS). C’est cette dernière qui nous intéresse.

La SAS est une société composée au minimum de deux associés. Lors de sa création, ces derniers font des apports numéraires ou en nature. La responsabilité des associés est donc limitée aux apports qu’ils ont pu faire au capital social. Ce capital est depuis le 1er janvier 2009 sans minimum et modulable.

Choisir ses associés dans une SAS

La Société par Actions Simplifiées est composée au minimum de deux associés et comme toute société qui dénombre plusieurs associés, il faut savoir bien se choisir. La SAS peut compter d’associés qu’elle le souhaite sans limite, même les personnes mineures peuvent faire partie d’une SAS.

Avant de travailler avec un ou plusieurs associés, il faut s’assurer de quelques points :

  • Vous et vos associés devez avoir la capacité de travailler ensemble
  • Apprenez à connaître vos associés dans un premier temps
  • Ne pas hésitez à s’associer avec une personne différente
  • Différente mais complémentaire. Votre associé doit combler vos lacunes et réciproquement.
  • Choisissez une personne à l’écoute et compréhensive. La communication étant un point fondamental dans la création d’une entreprise
  • Votre associé doit savoir trancher, tout en tempérant vos émotions et inversement.

Prévoyez plusieurs plans dans la rédaction des statuts, le risque zéro n’existe pas, même si vous choisissez bien votre associé.

  • Prévoir des solutions dans les statuts en cas de conflits.
  • Une clause de « buy or sell » permet de fixer les conditions de vente et de rachat de parts entre associés. La cession de parts est un sujet stratégique qu’il faudra savoir aborder en amont.
  • Une clause d’exclusion permettra de décréter l’éviction automatique d’un associé en cas de fautes graves.
  • Une clause de médiation pour établir les moyens à utiliser pour une conciliation. Rédiger un pacte d’associés, séparé des statuts pour fixer les conditions du travail commun.

Une entreprise comme une SAS se crée à deux ou plus, vous devez pouvoir compter sur votre associé. La vie d’une entreprise est une grande aventure laborieuse où le soutien d’un associé permet d’alléger les responsabilités et les difficultés d’une entreprise. Deux tiers des entreprises échouent à cause de conflits entre associés. Bien choisir son associé est donc un acte important. Prenez le temps de réfléchir à votre choix, de demander l’avis de personnes extérieures, de vérifier les informations. Vous devez pouvoir faire confiance à votre futur associé.

>>  Créer une SAS  <<

Par Julia le jeudi 16 mai 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs