Par Julia le mardi 27 août 2019

L’expert comptable : pourquoi passer par lui ?

L'entreprise et son dirigeant s'appuient sur les services d'un expert-comptable dans de nombreux domaines. L'expert-comptable exerce sa profession et sa fonction à travers la connaissance précise, presque intime de l'entreprise et de son dirigeant.

Expert comptable à quoi sert il ?

L'expert-comptable, qui est-il ?

Sans ingérence auprès du chef d'entreprise mais avec un rôle de conseil, l'expert-comptable analyse la vie de la société dans sa globalité, tant sur le plan financier que fiscal et social. L'expert-comptable a les capacités d'entretenir d'étroites relations avec les tiers de l'entreprise : client, fournisseur, administration fiscale, services sociaux, etc. 

Les experts-comptables n'ont pas d'emploi salarié dans les entreprises, ils remplissent leurs missions en toute indépendance. Les experts-comptables sont inscrits à l'Ordre des Experts-Comptables, ils prêtent serment et promettent de respecter le Code de Déontologie des Experts-Comptables. L'expert-comptable, professionnel libéral, peut exercer son métier rattaché à un cabinet d'experts-comptables.

L'expert-comptable et la comptabilité de l'entreprise

La mission première de l'expert-comptable est de veiller à la bonne tenue de la comptabilité de la société. Il s'engage à respecter les principes comptables de "régularité, sincérité et d'image fidèle". Chaque écriture et traitement comptables doivent respecter ces principes afin que chaque élément qui forme la comptabilité soit regroupé dans un tout indissociable. 

L'expert-comptable :

  • valide la comptabilité (facturation clients / fournisseurs, devis, paiements, etc.)

  • révise les comptes annuels, et transmet le bilan annuel à l'administration fiscale, 

  • atteste de la cohérence du bilan annuel auprès du service fiscal compétent,

L'expert-comptable doit donc s'assurer que la comptabilité de l'entreprise est effectuée selon les fondamentaux de la comptabilité et les règles de base (méthodes) appelés "principes comptables". Ces principes comptables sont régis par le Code du Commerce et retranscrits dans le Plan Comptable Général (PCG). Parmi les principes essentiels, on trouve les suivants :

  • Principe comptable de "prééminence de la réalité sur les apparences" : conflit entre la réalité juridique et la réalité financière. C'est la nécessité de résoudre les problèmes d’enregistrement comptable en tenant compte avant tout de la réalité de la transaction.

  • Principe comptable de "permanence des méthodes" (fixité) : régularité des comptes. Les méthodes de traitement comptable doivent être identiques d’un exercice à l’autre.

  • Principe d’"indépendance des exercices" : suivi basé sur des données régulières. La vie continue de l’entreprise est scindée en périodes de même durée, nommées exercices comptables.

  • Principe comptable de "non compensation" : fiabilité et cohérence des comptes de l’entreprise. Chaque opération comptable doit être enregistrée séparément et sans tenir compte des autres opérations et de leur contexte.

  • etc.

Dans le cadre du respect de ces principes comptables, l'expert-comptable permet une évaluation et un traitement fiscal identique pour toutes les entreprises.

A travers la tenue de cette comptabilité, le rôle de l'entreprise étant de satisfaire à une transparence totale, l'expert-comptable s'assure que les comptes "collent" à la réalité économique de l'entreprise. Si l'entreprise est en difficulté, l'expert-comptable est en mesure, après un audit, de proposer différents choix : nouveau financement, plan social, plan commercial, etc.

L'expert-comptable doit également surveiller que l'entreprise satisfasse à ses obligations financières, fiscales et sociales (obligations envers les salariés).

L'expert-comptable et ses missions dans l'entreprise

 

Les missions de l'expert-comptable au sein de l'entreprise interviennent à différents niveaux : 

Financier :

  • alerter le chef d'entreprise des difficultés financières (stratégie financière),

  • gestion de la paie des salariés, règlement des charges, etc.

  • analyser les plans de financement (projet, formation, création d'emploi, etc.),

  • recherche de financement,

  • gestion de la trésorerie,

Gestion :

  • prise de décisions quotidiennes,

  • contrôle de gestion : plus spécialement dans les PME, l'expert-comptable établit et suit les tableaux de bord (mesure des performances), 

  • droit du travail :

  • rédaction des contrats de travail,

  • respect de la réglementation du droit du travail,

etc.

Les domaines d'intervention de l'expert-comptable s'étendent bien au-delà de la simple comptabilité, y compris auprès du dirigeant de l'entreprise. L'expert-comptable est alors un partenaire, voire confident, du chef d'entreprise et il est en mesure de lui apporter son soutien et ses conseils en matière juridique, fiscale, comptable et sociale (statut social de l'entrepreneur). L'expert-comptable peut également, en cas de besoin, faire-valoir ses connaissances dans le domaine patrimonial de l'entreprise et de l'entrepreneur. 

Sans être décisionnaire à la place du dirigeant, l'expert-comptable un conseiller précieux sur lequel ce dernier peut s'appuyer dans de nombreux domaines. L'expert-comptable apporte son expertise factuelle, permettant au dirigeant de prendre les décisions utiles en connaissance de cause.

À voir également

Par Julia le mardi 27 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs