Accueil / Création Entreprise / Comment devenir boucher indépendant ?

guide-creer-son-entreprise

Comment devenir boucher indépendant ?

★ ★ ★ ★ ★ (27)
Julia Boissy 27/09/2022 Temps de lecture : 6 min

Le métier de boucher est encore un métier très demandé, beaucoup de jeunes aspirent à le devenir. Si vous aussi, vous êtes séduit par ce métier et que vous souhaitez devenir boucher à votre compte, lisez ce guide pour faciliter la concrétisation de votre projet.

Digidom image societe de domiciliation

Le métier de boucher est encore un métier très demandé, beaucoup de jeunes aspirent à le devenir. Si vous aussi, vous êtes séduit par ce métier et que vous souhaitez devenir boucher à votre compte, lisez ce guide pour faciliter la concrétisation de votre projet.

 

Quel diplôme pour devenir boucher ?

 

Le métier de boucher est un métier de passion, vous avez la chance de l’exercer en tant que salarié ou indépendant mais la seconde options semble offrir plus de liberté. De quel diplôme avez-vous besoin pour exercer ce métier ? Pour rappel, la boucherie est d’abord une activité artisanale, elle demande un savoir-faire exceptionnel que tout le monde ne peut pas avoir. En plus du savoir-faire, vous devez aussi avoir la qualification adaptée et une expérience professionnelle en la matière. Pour devenir boucher, vous devez détenir un CAP en boucherie, un BEP ou encore un diplôme équivalent. Il est aussi possible d’exercer le métier en indépendant en justifiant d’une expérience professionnelle de trois ans en tant que salarié dans le domaine.

 

Bien choisir le local et l'emplacement pour votre boucherie

 

L’emplacement de votre boucherie devrait être choisi de manière réfléchie car il garantit la rentabilité de votre affaire. Un bon emplacement permet d’augmenter votre visibilité surtout face à la concurrence. Pour faire le bon choix de votre local et l’emplacement, il convient de passer par une étude de marché des endroits sélectionnés. Pour ce faire, il convient de regarder de près, l’affluence des passants, la visibilité du local, les boucheries concurrentes aux alentours, etc. Ensuite, vous devez signer un bail commercial si vous comptez louer le local qui abritera votre boucherie. La location est la meilleure option pour démarrer, plus tard, vous pouvez acheter définitivement le local si le propriétaire est d’accord. Seulement, il faut attendre que votre affaire marche bien et se développe comme vous le voulez.

 

Choisir le statut juridique adapté en tant que boucher à votre compte

 

Trois options principales s’offrent au boucher qui veut exercer le métier à son compte. Premièrement, le statut d’auto-entrepreneur qui n’est pas recommandé sachant que le chiffre d’affaires est limité pour éviter de sortir du régime privilégié. Pourtant, il est logique que le boucher souhaite développer son business autant que possible. Ce statut est néanmoins intéressant si vous voulez exercer le métier en indépendant et assurer des prestations de services auprès des autres bouchers, et ce, sans avoir votre propre boucherie. La seconde options est de créer une entreprise, les structures à responsabilité limitée sont envisageables : une EURL si vous vous lancez seul et une SARL si vous vous lancez avec d’autres personnes. Par ailleurs, ces deux structures vous promettent stabilité et sécurité. La troisième option est d’opter pour les sociétés par actions simplifiées telles que la SAS ou la SASU, deux sociétés proposant de multiples avantages.

 

Autres étapes à franchir pour ouvrir votre boucherie

 

Le stage de préparation à l’installation est une étape à franchir pour devenir boucher indépendant car vous pouvez être considéré tel un artisan. En effet, la nature de votre activité varie suivant le nombre de salariés que vous embauchez. Vous exercez une activité artisanale si le nombre de salarié ne dépasse pas 10. En revanche, vous exercez une activité commerciale si ce nombre excède 10. La plupart du temps, les bouchers démarrent en tant qu’artisans et sont donc tenus de suivre le stage de préparation à l’installation proposé par la CMA ou chambre des métiers et de l’artisanat. A rappeler que ce stage n’est plus obligatoire depuis 2019 (loi Pacte). Néanmoins, en suivant ce stage, vous allez acquérir des bases sur la gestion d’une société.

Parmi les étapes importantes de l’ouverture de votre boucherie, on retrouve les formalités relatives à l’immatriculation de la société que vous allez monter. Cela lui permet de lui conférer son existence juridique. N’oubliez pas de déclarer votre boucherie auprès de la DDCSPP ou Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection de populations. Si vous trouvez que les démarches sont lourdes et difficiles, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. N’oubliez pas que vous ne pouvez exercer votre activité de boucher que lorsque toutes les formalités aient été remplies correctement.


avatar

Julia Boissy


Découvrez notre solution d’accompagnement pour entrepreneurs

plane-down-to-top plane-right-to-left

Découvrez notre solution d’accompagnement pour entrepreneurs

Demande de rappel