Par Julia le dimanche 25 août 2019

Les problèmes de l’entrepreneur

Bien que la mise en marche d’un projet de création d’entreprise soit toujours assez excitante pour un entrepreneur, il faut pouvoir gérer de nombreux revers et problèmes réguliers. Les joies de l’entrepreneuriat en somme ! Afin d’avancer sereinement, il est donc nécessaire d’avoir l’esprit solide, surtout face aux difficultés rencontrées quotidiennement par l’entreprise. Passons en revue certains soucis rencontrés par les entrepreneurs, et pour lesquels il vaut mieux se forger une carapace en béton.

DES REVENUS INSTABLES

Contrairement à un travail salarié, être entrepreneur, c’est avoir des revenus fluctuants, encore plus pour certaines entreprises que d’autres. Plus le projet est préparé, plus les dangers sont réduits, mais le risque zéro n’existe pas, et malgré une bonne gestion de l’activité, il est courant (surtout les années suivant une création d’entreprise) de devoir faire attention à son budget. Toutefois, démarrer son projet avec un bon fonds de roulement permet d’être à l’abri plusieurs mois, et de contrer un possible échec précoce.

LE DÉMARCHAGE DE LA CLIENTÈLE

Trouver de nouveaux clients est la priorité de toute activité entrepreneuriale, au moins pour les premières années, le temps que l’entreprise se bâtisse une réputation, et que son succès attire de lui-même la clientèle. Quoiqu’il en soit, pour parvenir à ses fins, il est nécessaire de faire preuve de stratégie, et d’avoir des compétences commerciales, marketing et communicatives. C’est un apprentissage à long terme que tous les entrepreneurs ne maîtrisent pas dès le départ, et qui a des conséquences importantes sur l’avenir de leur business.

LES DÉFAUTS DE PAIEMENTS DES CLIENTS

Principal problème récurrent de l’entrepreneur, les clients qui ne payent pas leurs créances ou qui s’accordent de longs délais pour le faire. Faire face à ce genre de cas est un processus complexe qu’il faut apprivoiser, parfois avec pédagogie, parfois avec fermeté, et cela, même s’il s’agit d’une source de stress (et possiblement d’échec) supplémentaire.

LA GESTION ADMINISTRATIVE

Créer son entreprise met aussi face à des obligations administratives et fiscales complexes à prendre en main. Contraintes rébarbatives et chronophages, il faut compter autant d’heures pour la gestion de ces aspects que pour le développement de l’idée en elle-même. Entre l’Urssaf, la banque, les devis, les factures, les impôts, et les erreurs que ces différents organismes peuvent faire, il n’est pas toujours simple d’avancer dans le monde de l’entreprise.

LES DIFFICULTÉS DE FINANCEMENT

Si votre entreprise est une petite activité, il peut s’avérer particulièrement difficile de trouver l’argent nécessaire à son développement. En matière de business, on commence souvent petit pour évoluer plus tard, ce qui finit par demander un certain investissement. Or, les banques sont souvent récalcitrantes à financer l’évolution des petits projets, et accordent plutôt leur confiance aux entreprises qui ont les reins solides. Emprunter et trouver une source d’argent supplémentaire peut donc vite devenir un parcours du combattant.

LA SOLITUDE DE L’ENTREPRENEUR

Loin de n’être qu’une légende urbaine, l’entrepreneuriat enferme le petit entrepreneur dans une spirale de solitude, surtout lorsqu’il n’a ni associés ni employés. Les espaces de coworking et les pépinières d’entreprises sont une excellente alternative à ce problème, mais ces lieux ne résolvent pas tout, puisque la solitude peut aussi, et surtout, être psychologique. Pour l’éviter et contrer l’échec de son projet, il est impératif de savoir décrocher de sa société pour s’accorder du temps seul ou avec ses proches et amis.

À voir également

Par Julia le dimanche 25 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs