Par Julia le mercredi 26 juin 2019

Acheter une entreprise : les points à vérifier

En comparaison avec la fondation d’une entreprise, qui oblige de commencer à zéro, l’achat d’une société existante vous permettrait de profiter d’une structure et d’un réseau tout fait. Mais, ce projet demande une approche méthodique et une évaluation attentive. 

En effet, la recherche risque d’être longue de sorte qu’il faut bien évaluer sa situation personnelle et financière, le soutien de votre entourage, un déménagement éventuel, etc. Si vous êtes motivé et que vous n’avez pas de résistance au changement, voici une trame pour évaluer l’entreprise ciblée.

acheter une entreprise

Évaluer l’entreprise

Tout d’abord, il faudra considérer l’activité de l’entreprise et son marché associé. Cela exige une bonne connaissance des services et des produits proposés ainsi que leur positionnement sur le marché et la situation concurrentielle. Puis, vu que vous souhaitez vendre quelque chose, il serait avantageux d’analyser la clientèle : existe-t-il une dépendance d’un client principal, quel est le potentiel de croissance de la clientèle et quel est le rôle de l’ancien dirigeant par rapport à la relation client ? 

Pour compléter le premier diagnostic, il faudra encore tourner votre regard vers les fournisseurs et particulièrement vers la situation contractuelle concernant le changement du propriétaire. 

Si la figuration commerciale ci-dessus vous convient, vous pourrez alors procéder à l’évaluation méticuleuse des ressources de l’entreprise. Les collaborateurs constituent sa colonne vertébrale et certains parmi eux sont possiblement difficiles à remplacer car ils occupent des fonctions clés. Au-delà de vous informer sur les situations contractuelles et la pyramide d’âge, vous avez un intérêt à échanger avec les personnes décisives et à comprendre leur point de vue. 

Ensuite, il faudra examiner les locaux commerciaux : les locaux appartiennent à la société ou y-a-t-il un bail commercial ? Quel est l’état général des lieux et du matériel et y a-t-il des réparations ou des aménagements à prévoir ? 

 

Vérifier la stabilité financière de l’entreprise

Troisièmement, après avoir donc vérifié le corps de l’entreprise, il vous faut analyser sa performance financière. Ici, nous touchons à l’essentiel, car si c’était une planche à billets la société ne serait probablement pas à vendre. La comptabilité doit être sérieuse, claire et pertinente. Il faudra examiner l’évolution des chiffres et le résultat d’exploitation sur les trois dernières années. Surtout, n’oubliez pas de vous informer sur un endettement et des crédits bancaires éventuels !

S’il n’y a pas de hic et si tous les éléments précédents correspondent à vos attentes, vous devrez vérifier l’environnement juridique et réglementaire. La documentation juridique de l’entreprise, et les déclarations auxquelles elle est soumise sont-elles classées et à jour ? L’entreprise se conforme-t-elle au droit du travail et est-elle engagée dans des contentieux onéreux ? Et finalement, est-ce que le dirigeant est juridiquement en capacité de vendre son entreprise ? 

Vous avez également intérêt à vous demander si vous détenez toutes les qualifications nécessaires à l’exercice de l’activité de l’entreprise ciblée. Si ce n’est pas le cas, comment pourriez-vous le compenser ? L’ancien dirigeant serait-il éventuellement disposé à vous accompagner quelques mois après la reprise ? Et avez-vous vraiment la motivation de vous lancer dans un tel projet ? 

Pour acheter une entreprise, vous devrez vous affranchir de plusieurs « détails » administratifs et stratégiques. Soyez vigilant et gardez votre motivation.

Simplifier la gestion administrative de mon entreprise

À voir également

Par Julia le mercredi 26 juin 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs