Par Julia le jeudi 15 août 2019

Comment se faire connaitre ?

Lorsqu’on monte son affaire, la question qui revient est celle de sa communication. Sans clients, il n’y a pas d’avenir, et c’est une source d’inquiétude pour les petites entreprises. Comment se faire connaître rapidement et efficacement ? Quels sont les meilleurs moyens pour agir vite et bien ? Comment ne pas y laisser son portefeuille ? C’est ce que nous allons voir.

LE BOUCHE À OREILLE

Utilisé depuis la nuit des temps, il est sans doute le moyen le plus sûr de vous faire un nom rapidement et à moindre coût. On a tous des amis, des connaissances, et même de la famille, tous prêts à faire l’éloge du frère, du meilleur ami, du fils qui se lance dans la confection de rillettes bio. C’est un public important, qui a lui-même ses amis et ses connaissances, sans parler de la famille du cousin du beau-frère de la petite sœur du mari. Sachez les mettre à contribution ! Il est fort probable qu’ils vous ramèneront vos premiers clients, qui eux-mêmes parleront de vous par la suite, et ainsi de suite.

LES OUTILS INDISPENSABLES

Les moyens traditionnels restent votre meilleure option pour vous faire connaître. Veillez pourtant à ne pas vous engager dans des frais inconsidérés, car tous les supports n’ont pas la même efficacité. Il vous en coûtera de l’argent, que ce soit pour le graphiste ou l’imprimeur, mais c’est un budget à prévoir lors du lancement. Voici les moyens à privilégier :

  1. La brochure, si celle-ci est travaillée et qu’elle diffuse un message utile mettant en valeur votre activité,
  2. La carte de visite, indispensable pour les prospects ou les rencontres inopinées,
  3. Les annonces de journaux, plus ou moins efficaces selon votre situation géographique,
  4. Les affichages sur véhicules de fonction, dont l’efficacité fluctue en fonction de votre fréquence de circulation,
  5. Le site internet, dépense quasiment obligatoire à l’heure où la majorité des clients vous chercheront (et vous trouveront) grâce à Internet, encore plus fort si ses pages sont optimisées SEO pour un référencement optimal.

LES OUTILS SECONDAIRES

Au-delà de ces quelques éléments, il existe d’autres moyens, plus modernes, mais aussi parfois plus complexes à appréhender :
Les réseaux sociaux paraissent pertinents, à condition de maîtriser un minimum les principes de bases de la communication. Facebook, Twitter, LinkedIn, etc., tous ne fonctionnent pas de la même façon. En fonction de la taille de votre entreprise, de votre rayonnement, et du budget que vous souhaitez y mettre, il peut être utile de vous offrir les services d’un community manager, salarié ou freelance, qui s’en chargera probablement bien mieux que vous.
Le blog est aussi un outil qu’il ne faut pas sous-estimer, et qui va souvent de paire avec les réseaux sociaux. Il donne une dimension plus humaine à votre communication, et vous permet aussi de bénéficier d’un excellent référencement sur les principaux moteurs de recherches comme Google.
Les salons ou foires, qui sont ouvert(e)s au grand public et aux professionnels, sont aussi très efficaces pour trouver de nouveaux clients, et construire un réseau d’autres entrepreneurs.

J’aurais pu vous parler d’autres idées comme le marketing direct, mais je ne suis pas convaincue par ces outils qui semblent dépassés, surtout à une époque où nous sommes tous harcelés par le démarchage et la publicité dans nos messageries. Soyez donc imaginatif, communiquez avec bon sens, et il n’y a pas de raisons que les choses se passent mal.

Par Julia le jeudi 15 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs