Par Julia le mardi 13 août 2019

Vérifier la viabilité d’une entreprise à acheter

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que vous avez déjà une petite idée de la société que vous souhaitez racheter et que, potentiellement, vous connaissez la plupart des éléments qui l’entourent. Toutefois, si ce n’est pas le cas, ou si vous préférez être sûr des démarches à effectuer, nous allons passer en revue les étapes essentielles, pour vérifier que l’entreprise que vous ciblez est viable à long terme.

IMMATRICULATION AU RCS

Basique mais efficace, vérifiez que l’entreprise visée est en règle auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). La loi l’impose en France, mais il est possible que certains petits malins passent à travers les mailles du filet, pour des raisons fiscales notamment. Vous pouvez accéder à la base de données des entreprises françaises via le portail en ligne infogreffe.fr, ou demander un extrait Kbis à la société concernée, sur lequel doivent figurer :
- le nom du représentant légal,
- l’âge de l’entreprise,
- les potentielles procédures passées ou en cours (redressement, contrôle fiscal, etc.),
- les informations de capitaux. 

ENDETTEMENTS & IMPAYÉS

Autre point important, l’endettement potentiel. Prêts bancaires, créanciers, impôts en retard, factures non acquittées, etc., vous devez être au courant de la santé financière du projet avant de vous y investir vous-même. Là encore, vous avez la possibilité de passer par infogreffe.fr pour analyser ces questions, ou alors, de demander directement au greffe du Tribunal de Commerce dont dépend la société.

DOCUMENTS COMMERCIAUX

En règle générale, exigez de consulter tous les documents commerciaux de l’entreprise, passés et en cours, que ce soient les bons de commande, les devis, ou les factures. Ainsi, vous aurez déjà une première idée sur la qualité du suivi qui a été fait depuis sa création.

COMPTES ANNUELS & CROISSANCE

Une entreprise saine est une entreprise qui gère ses comptes avec minutie et organisation. Si vous avez de la difficulté à obtenir ces informations, c’est un problème qui doit vous mettre la puce à l’oreille. Il vous reste la solution de les consulter sur infogreffe.fr, ou de les demander au greffe, mais sachez qu’un refus du vendeur est généralement le signe de quelque chose à cacher. Si au contraire, vous les obtenez directement sans soucis, c’est un gage d’honnêteté non-négligeable. 
Prenez tout de même le temps de faire les vérifications de rigueur, et ne sous-estimez pas la croissance du chiffre d’affaires. En effet, c’est l’un des indicateurs principaux de la viabilité de l’entreprise, même s’il ne se suffit pas à lui-même, d’autant plus lorsque ladite société est jeune. Il doit être analysé en parallèle d’autres notions, telles que la croissance des bénéfices, la rentabilité, etc.

PROCÉDURES EN COURS

Sous ses airs de bonne affaire, une entreprise peut être sous le coup de certaines procédures, et cela, pour diverses raisons pas toujours évidentes. Ainsi, le redressement, la liquidation, le défaut de paiement, les actions collectives, ou tout autre procès, peut s’avérer en cours sans même que vous le soupçonniez. L’extrait Kbis, vu plus haut, est supposé vous indiquer tout cela, mais un petit tour sur infogreffe.fr ne paraît pas superflu.

Cette liste non-exhaustive reprend quelques principes de bases, mais vous pouvez aussi solliciter l’avis de votre réseau, des locaux qui entourent l’entreprise, ou même de ses propres salariés. Le mot d’ordre est d’être prudent, et de ne jamais se laisser berner par les simples paroles de dirigeants parfois peu scrupuleux. 

À voir également

Par Julia le mardi 13 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs