Par Julia le vendredi 2 août 2019

Monter une entreprise quand on est au chomage

En 2017, 590 000 entreprises voyaient le jour en France, 7 % de plus qu’en 2015. Dans le lot, 90 000 par entrepreneurs auparavant au chômage. Ce choix peut être une réelle porte de sortir pour les demandeurs d’emploi. Néanmoins, il faut être bien renseigné et accompagné.

monter une entreprise en tant que chomeur

Pourquoi créer son entreprise quand on est chômeur ?

Il y a de nombreux avantages à lancer son entreprise lorsqu’on est chômeur. C’est une opportunité à saisir pour créer votre emploi. Tout d’abord, vous ne manquez pas de temps. Vous avez ainsi la possibilité de consacrer du temps à cet important projet. Ensuite, vous gardez la sécurité financière puisque vous percevez les allocations chômage. La création d’entreprise est considérée comme une recherche d’emploi active. Vous bénéficiez, par ailleurs, d’une couverture sociale. Enfin, il existe de nombreuses aides disponibles pour financer ou vous accompagnez sur votre projet.

  • Être accompagné sur votre projet. Vous pouvez trouver diverses aides pour réaliser votre projet d’entreprise. Il existe des ateliers où on vous accompagne à chaque étape de votre projet ; des prestations individualisées comme (OPCRE : Objectif Projet Création ou Reprise d’Entreprise) ; l’évaluation de votre projet ; le dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise) ou encore le CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise).

  • Renforcer vos compétences. Vous avez deux aides pour développer vos compétences : les formations proposées par pôle emploi (AFC : Action de Formation Conventionnée ou AIF : Aide Individuelle à la Formation) ou des formations effectuées par d’autres organismes.

  • Trouver les financements. Nous en avons parlé plus haut, vous bénéficiez de deux aides majeurs, l’ARCE ou l’ARE, mais il en existe d’autres comme le maintien de l’allocation de solidarité spécifique qui remplace l’ARE dont vous pouvez bénéficier sous certaines conditions. Il y a d’autres aides comme l’ACCRE (Aide aux Chômeurs, Créateurs, Repreneurs d’Entreprise) le NACRE et l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique). Enfin, vous pouvez tout à fait envisager les prêts bancaires. Il est certes plus difficile de négocier, mais rien n’est impossible.

Peut-on cumuler le statut d’autoentrepreneur et chômeur ?

Ces trois dernières années, près de 90 % des projets entrepreneuriats ont abouti, plus de 70 % sont encore en activité. Une bonne nouvelle ! Généralement les chômeurs privilégient le régime de la microentreprise. Ce statut permet de garder ses allocations chômage tout en se lançant dans son projet. Cependant, en fonction du chiffre d’affaires généré, l’allocation pourra être réduite, voire supprimer, sauf si vous bénéficiez de l’ARCE.

Dans un premier temps, avant de créer votre entreprise, vous devez avertir votre conseiller pôle emploi. Vous avez, ensuite, le choix entre deux dispositifs : le maintien de l’ARE (allocation de retour à l’emploi ou allocation chômage) ou l’ARCE (un versement en capital de la moitié de vos droits restants). Si vous optez pour la première option, vous déclarez le montant des recettes encaissées chaque mois lors de l’actualisation pôle emploi. Puis, la structure pratique un calcul pour connaître l’ARE que vous touchez. Si vous n’encaissez aucune somme, vous recevez l’intégralité de votre ARE.

Dans le second cas, vous optez pour l’ARCE. Dans ce cas, vous recevez une partie de vos allocations chômage sous forme de capital, environ 45 % de vos droits. Plus tard, vous recevez le solde si vous exercez toujours votre activité. Dans ce cas, les revenus encaissés n’ont aucun impact sur le montant de vos droits. Toutefois, le montant versé avec l’ARCE est inférieur à l’ARE que vous auriez pu toucher.

Comme toute création d’entreprise, vous devez avoir un projet clair et précis. Vous pourrez ainsi évaluer les opportunités qui s’offrent à vous. 

Créer mon entreprise

À voir également

Par Julia le vendredi 2 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs