Par Julia le mardi 30 juillet 2019

L’EURL, un statut simple mais efficace

Parmi les formes possibles pour votre société, celle de l’entreprise individuelle est incontestablement la plus répandue. Mais alors, faut-il choisir la micro-entreprise ou l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ? Alors que la première est simple d’accès, elle a aussi de terribles inconvénients que n’a pas l’EURL. Cette dernière, qui n’est autre qu’une SARL avec un associé unique, réunie de nombreux avantages, et convient au petit projet ambitieux. Faisons un tour rapide de tous ces points positifs.

Créer une EURL en 10 minutes

INDÉPENDANCE ET SÉRIEUX

L’EURL bénéficie d’une bonne réputation auprès des clients et des investisseurs, certainement plus que la micro-entreprise, souvent décriée pour le manque de sérieux de ses dirigeants. Ce statut donne donc un certain « prestige » et une image de « marque », tout en vous permettant de vous installer seul.

PATRIMOINE PERSONNEL PROTÉGÉ

Contrairement à la micro-entreprise, qui entraîne votre responsabilité en cas de problèmes, l’EURL vous protège complètement. Elle limite votre implication au montant de l’apport que vous avez injecté dans l’entreprise, ce qui signifie que si vous avez investi 5 000 € dans le capital de la société, vous ne serez redevable que de 5 000 € si cette dernière rencontre des difficultés. Votre patrimoine est en plus intégralement protégé des créanciers, qui ne pourront pas se tourner vers lui, sauf si vous faites une faute de gestion avérée.

PAS DE CAPITAL SOCIAL MINIMUM

Tout comme la SASU, l’EURL permet de constituer votre entreprise avec 1 € de capital. Pourtant, il est fortement déconseillé d’aller sur ce terrain, car non seulement, vous pourriez mettre en danger votre affaire sur le long terme, mais en plus, cela ne renverrait pas une bonne image de votre société aux yeux des futurs partenaires. Il sera toujours plus crédible d’afficher un capital minimum réaliste.

ORGANISATION SIMPLIFIÉE

Contrairement aux autres structures à responsabilité limitée, l’EURL affiche un fonctionnement moins complexe, puisqu’en tant qu’associé unique, vous êtes le seul à pouvoir prendre les décisions importantes. De fait, il ne vous sera pas nécessaire de rédiger des procès-verbaux d’assemblées ou autres rapports de gestion, car ces derniers ne vous seront d’aucune utilité. 

IMPOSITION À DEUX OPTIONS

L’EURL vous permet de choisir entre deux modalités fiscales : l’impôt sur le revenu, et l’impôt sur les sociétés. Alors que le premier est appliqué de base, si vous optez pour le second, sachez que ce choix sera définitif pour toute la durée de votre affaire. Cette possibilité peut s’avérer utile pour une optimisation fiscale, mais chaque choix ayant ses conséquences, prenez conseils auprès d’un expert qui vous guidera vers la meilleure des décisions.

POSSIBILITÉ D’ÉVOLUTION

Dans l’éventualité d’une évolution de votre société en SARL, ce changement sera possible sans formalités particulières, puisqu’il s’agit de la même forme juridique. De même, la cession de parts sociales est facilitée, et il n’est aucunement nécessaire de réécrire intégralement vos statuts. Le gérant associé peut également déléguer la gestion de son entreprise à un tiers, sans établir nécessairement de location-gérance.

Le statut de l’EURL est l’un des plus avantageux pour créer son entreprise lorsqu’on souhaite être seul. Malgré tout, prenez le temps de vous renseigner sur ses quelques inconvénients, ils sont peu nombreux, mais pourraient freiner vos projets.

Créer mon EURL

Par Julia le mardi 30 juillet 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs