Par Julia le vendredi 5 juillet 2019

Pourquoi la SAS me convient

La forme juridique de SAS est l’une des plus choisies lors de la création d’entreprise. Vous êtes sur le point de vous lancer, et de créer votre société, mais vous hésitez encore ? Vous ne savez pas si la SAS est la forme qui vous convient. Voici les avantages et inconvénients de la SAS afin de vous aider à faire votre choix et de vous guider dans la création d’entreprise. 

Pourquoi la sas ?

Qu’est-ce qu’une SAS ? 

La société par actions simplifiée (SAS) est la création d’une société par un ou plusieurs associés. Cette forme juridique peut être choisie même si la société existe déjà. En revanche, s’il n’y a qu’un seul associé, alors la SAS associée est appelée société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU).

Les avantages de la SAS : 

La SAS à de nombreux avantages, ce qui fait que c’est un statut juridique le plus choisi. 

Le capital social : 

Lors de la création de la SAS, les associés n’ont pas de capital minimum à déposer. Les apports des associés peuvent être numéraires, en nature (exemple : le matériel). Le capital se définit en fonction des besoins de l’entreprise, mais aussi de sa taille et des moyens financiers des associés. 

À noter que le capital social peut être déposé en deux fois. Au minimum 50 % à la création, et le reste 5 ans plus tard. Ainsi les associés ont le temps de faire des bénéfices et de prévoir la somme restante. 

Responsabilité limitée : 

Les associées ont une responsabilité limitée qui permet de protéger leur bien social. En effet, les associés ne sont responsables pécuniairement qu’à la hauteur de leurs apports. Si jamais il y a des créanciers, ils ne pourront réclamer les dettes au-delà de l’apport. 

Mais aussi :

Les associés déterminent dans les statuts les règles d’organisations de la société. Il y a donc une grande liberté dans la manière de gérer la SAS.                                                                                                                           

Les inconvénients de la SAS : 

La création d’une SAS est coûteuse, et à des formalités complexes. En effet, il faut un dossier complet pour immatriculer votre société. Par la suite, vous devez publier une annonce légale et la publier dans un journal d’annonce légale. Puis vous devez transmettre le dossier au greffe du Tribunal de Commerce. De plus, en fonction de votre activité, si par exemple c’est une activité artisanale, vous allez sûrement devoir faire un stage. Et inscrire votre société au Répertoire des Métiers. 

Il y a une grande liberté pour gérer une SAS, cependant il faut des statuts établis rigoureusement. Afin d’éviter des litiges entre les associés. Nous vous conseillons de faire appel à des experts en droits des sociétés pour vous aider à la rédaction de ces statuts. 

 

Pour conclure, la SAS est parfaite pour des associés qui ont une activité commune, dans l’idéal autre que de l’artisanat (attention, cela ne signifie pas que c’est une interdiction). Qui souhaite une facilité pour l’apport du capital.

Créer une SAS
 

Par Julia le vendredi 5 juillet 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs