Accueil / Création Entreprise / Devenir traiteur : les étapes à suivre

guide-creer-son-entreprise

Devenir traiteur : les étapes à suivre

★ ★ ★ ★ ★ (27)
Julia Boissy 06/10/2022 Temps de lecture : 6 min

Comme tout autre métier, il est possible d’exercer le métier de traiteur en tant que salarié ou à son compte. Ce métier vous intéresse ? Lisez ce guide et trouvez toutes les informations dont vous avez besoin pour faciliter les démarches pour devenir traiteur.

Devenir traiteur

Comme tout autre métier, il est possible d’exercer le métier de traiteur en tant que salarié ou à son compte. Ce métier vous intéresse ? Lisez ce guide et trouvez toutes les informations dont vous avez besoin pour faciliter les démarches pour devenir traiteur.

 

A quoi consiste le métier de traiteur ?

 

Etre traiteur c’est concocter des repas à emporter à son domicile pour le compte d’un client dans le cadre d’un évènement : mariage, anniversaire, enterrement, baptême, fiançailles, réunion, etc. On parle ici de traiteur dans l’événementiel proposant des plats sur-mesure à la demande des clients. Il y a  aussi ce qu’on appelle traiteur du quotidien qui ne propose pas du sur-mesure mais doit cependant savoir ce qui pourrait plaire au client. Il est possible pour vous d’avoir un endroit pour proposer ce que vous concoctez au quotidien à des clients et en même temps réaliser les commandes d’autres clients pour différents évènements. Combiner les deux est très répandu actuellement, surtout en ce qui concerne les traiteurs désireux d’exercer à leur domicile.

Pour exercer ce métier, la détention d’un CAP ou d’un BEP est essentielle. Mais comme pour tous les métiers qui ont un rapport avec l’alimentation, aucun diplôme n’est requis pour devenir traiteur. Néanmoins, sans diplôme, vous devez justifier d’une expérience professionnelle de trois ans dans le secteur. Il reste une autre alternative si vous n’avez pas de diplôme et aucune expérience : recruter un personnel qui a au moins l’un d’entre eux.

 

Le choix du statut juridique en tant que traiteur

 

Plusieurs solutions s’offrent à vous quant au choix du statut juridique en tant que traiteur. Prenez le temps de réfléchir car vos charges fiscales et sociales dépendent de votre statut juridique. Pour commencer, évitez le statut d’auto-entrepreneur, il n’est pas adapté à ce type de métier. Néanmoins, il convient si vous vous trouvez en phase de lancement de votre activité sachant que les démarches sont ultra-simplifiées et les coûts plus réduits. De plus, les obligations fiscales et sociales sont bien plus légères. Notez qu’avec le régime auto-entrepreneur, votre chiffre d’affaires est limité sinon vous risquez de sortir du régime lorsque le plafond défini est dépassé. La SARL ou la SAS semble plus adaptée et protège votre patrimoine personnel plutôt qu’avec le statut d’auto-entrepreneur où celui-ci peut être atteint. L’entreprise individuelle comme les sociétés unipersonnelles peuvent aussi être envisagées pour le métier de traiteur. A vous de choisir celle qui semble le plus avantageuse et le plus adaptée à votre situation.


avatar

Julia Boissy


Découvrez notre solution d’accompagnement pour entrepreneurs

plane-down-to-top plane-right-to-left

Découvrez notre solution d’accompagnement pour entrepreneurs

Demande de rappel