Domicilier son petit commerce (micro-entreprise)

Si la domiciliation doit être prise au sérieux par chaque société, c’est plus que jamais le cas pour une auto ou micro-entreprise, car cette adresse professionnelle sera l’élément principal de son identité auprès des clients et des partenaires. Si vous êtes un jeune entrepreneur ayant choisi ce statut, perdu face au choix à faire pour la domiciliation de son activité, voici un petit récapitulatif des différentes solutions possibles pour votre local.

LA DOMICILIATION COMMERCIALE D’UNE ENTREPRISE

La domiciliation définit l’adresse fiscale et administrative de votre entreprise, considérée comme le seul lieu où envoyer les courriers, et qui entraîne certains droits et obligations pour ladite société et l’entrepreneur. La domiciliation détermine l’emplacement du siège social de l’activité, imposé par la loi pour toutes les sociétés. Sans lui, pas d’immatriculation possible. En tant qu’entrepreneur, vous disposez de différentes options et services de domiciliation, aux avantages et inconvénients variés.

LA DOMICILIATION AU DOMICILE DU PERSONNEL

La loi autorise les entrepreneurs à domicilier leur entreprise à leur domicile personnel, que celui-ci soit propriétaire ou sous un bail locatif. Vous n’avez pas l’obligation d’y exercer votre activité, mais vous disposez de l’usage de votre habitation pour toutes les questions légales et administratives de l’entreprise. Néanmoins, le contrat de bail ou le règlement de copropriété ne doivent pas s’y opposer, ni même certaines règles instaurées par la municipalité ou le département. Solution idéale pour limiter vos frais et diverses charges, vous resterez redevable de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises), et votre vie privée sera accessible à tous en un clic, grâce à l’adresse de votre domicile accessible sur de nombreux sites spécialisés. Ce dernier point n’est pas toujours facile à gérer pour un entrepreneur, sans parler de la gestion des stocks, si vous en avez, qui peut vite poser problème.

LA DOMICILIATION DANS UN LOCAL COMMERCIAL

En tant que propriétaire ou locataire, vous pouvez utiliser un local commercial pour domicilier votre auto-entreprise. Solution parfaite pour préserver votre vie personnelle, ou pour garder du matériel ou des produits à disposition. Toutefois, des raisons économiques pourraient vous obliger à choisir un lieu peu prisé, ce qui risquerait d’écorner l’image de marque de votre activité.

LA DOMICILIATION VIA UNE SOCIETÉ DE DOMICILIATION

En passant par les services d’une société de domiciliation, vous disposez à moindre frais (entre 20 et 50 € par mois) d’une adresse prestigieuse pour votre micro-entreprise, et donc d’une crédibilité auprès de ceux qui feront vivre votre activité, partenaires et clients. Avec des services personnalisés facilitant le quotidien de l’auto-entrepreneur, vous pouvez par exemple avoir un secrétariat, une réexpédition de votre courrier, ou une mise à disposition de bureaux pour des réunions. Notez néanmoins que le contrat de domiciliation nécessite une inscription au RCS (Registre du commerce et des sociétés) de votre activité.

LA DOMICILIATION DANS UNE PÉPINIÈRE D’ENTREPRISES

Dernière solution, en pleine explosion auprès des startup notamment, rejoindre une pépinière composée de plusieurs entreprises. Celles-ci utilisent déjà des locaux aménagés en équipements et services divers, le tout pour un coût relativement abordable. Non seulement en tant qu’auto-entrepreneur, vous n’exercerez plus isolé, mais certaines offrent des solutions d’accompagnement intéressantes après une création d’entreprise.

En conclusion, domicilier sa micro-entreprise peut s’apparenter à un choix cornélien. Pourtant, et pour des raisons évidentes, la société de domiciliation et les pépinières d’entreprises semblent être les alternatives les plus intéressantes du point de vue de la flexibilité, des services, et de l’investissement moyen.

Par Julia le jeudi 3 octobre 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs