Par Julia le lundi 19 août 2019

Quel type de local ai-je besoin ?

Le choix va dépendre de la maturité de la société mais aussi du budget et des contraintes professionnelles existantes. Il existe différents types de locaux pour abriter une entreprise : 

Au domicile du gérant ou d’une pépinière d’entreprise : pour les sociétés qui se lancent 

Lorsqu’une entreprise se crée, les moyens sont souvent réduits et le personnel inexistant. Les locaux peuvent donc être facilement situés au domicile du gérant en attendant que l’activité se développe plus avant. Toutefois quelques règles régissent cette possibilité : 

type local commercial

  1. Le bail ou le règlement de copropriété doit l’y autoriser. Si vous êtes locataire, votre propriétaire doit vous le permettre. 
  2. Seuls, le ou les occupants du logement peuvent y exercer une activité. Et seulement s’il s’agit de  leur résidence principale. 
  3. Aucun client ne peut y être reçu. Aucune marchandise ne doit y être vendue ou stockée. 
  4. L’activité doit être déclarée auprès de l’assureur ce qui peut engendrer une augmentation de l’assurance habitation. 

Deuxième solution ?
La pépinière d’entreprise qui offre la location de locaux à loyer très modéré. Ainsi que des services communs qui facilitent le développement de l’activité : conseils juridiques, financiers, secrétariat commun, espace de restauration… Cependant, la localisation d’une entreprise en pépinière est souvent limitée dans le temps, en général un à cinq ans. 

L’espace de coworking : pour les travailleurs indépendants ou les très petites structures 

Les espaces de coworking sont parfaits pour les travailleurs indépendants et freelances. Le fait d’avoir un bureau à côté d’autres professionnels et proche des marchés visés est un plus indéniable. À la fois pour se développer et gommer le facteur solitude. Les très petites structures peuvent également être intéressées par des bureaux partagés avec accès à des salles de réunion ou des espaces de détente pour recevoir leurs clients. Les loyers y sont souvent très modérés : quelques centaines d’euros par mois. 

L’inconvénient est que vous ne pouvez pas y mettre votre siège social

Entreprise domiciliatrice : pour les entreprises qui souhaitent se domicilier de manière avantageuse

L’entreprise domiciliatrice offre, moyennant un forfait mensuel, une solution de domiciliation pour les sociétés. Même s’il ne s’agit pas, à proprement parler, de locaux, cela leur permet d’avoir un siège social dans un lieu attractif sans avoir à débourser de grosses sommes : à Paris ou dans une zone dans laquelle la Cotisation foncière des entreprises (CFE) est plus avantageuse. Et de bénéficier de services complémentaires comme un secrétariat, une boîte postale, des salles de réunion ou des conseils comptables. 

En savoir plus

Les locaux privés : pour les entreprises installées et employant des salariés

Des locaux privés - qu’ils soient achetés ou loués - entraînent de nombreuses dépenses. Le loyer mais également des frais annexes comme la taxe d’habitation, l’eau, l’électricité, le chauffage ou encore l’entretien des locaux. Cette solution est donc réservée aux entreprises pouvant dégager un budget de fonctionnement suffisant. Il s’agit donc souvent de sociétés ayant un peu d’ancienneté et employant des salariés. 

À voir également

Par Julia le lundi 19 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs