Par Julia le mercredi 13 novembre 2019

Pourquoi déléguer sa comptabilité ?

La bonne gestion d'une entreprise passe par la tenue d'une comptabilité irréprochable. Qu'il s'agisse d'une SARL ou d'une SA, d'une multinationale ou d'une TPE, une société doit avoir des comptes établis avec rigueur. Il s'agit d'un travail que le chef d'entreprise peut théoriquement accomplir par lui-même, mais dans la pratique il est plus sage de le déléguer à un comptable ou une équipe de comptables, voire à un cabinet comptable à part entière. Comptable, c'est un métier, et il peut s'avérer dangereux de vouloir gérer un établissement sans déléguer un rôle aussi crucial.

Dans quelles conditions peut-on externaliser sa comptabilité ?

Le chef d'entreprise peut aussi bien déléguer la comptabilité en interne, à un ensemble de comptables qui font partie du personnel, qu'en externe à un cabinet comptable. Dans le deuxième cas, il faut bien noter que la responsabilité des comptes annuels qui sont déposés au greffe du Tribunal de Commerce reste du ressort de l'entreprise. Il est donc important de confier ce travail à un cabinet digne de confiance, et de s'assurer qu'il soit supervisé et validé par un expert comptable.

Pour mériter ce titre ,l'expert comptable doit être titulaire d'un Diplôme d'Expertise Comptable (DEC) et être inscrit à l'Ordre des Experts Comptable (OEC).

Le travail de l'expert comptable consistera à garantir le respect des normes comptables et fiscales, indispensable à la gestion de l'entreprise.

A qui et comment déléguer les tâches de comptabilité ?

Dans le cas où une entreprise souhaite déléguer son travail de comptabilité à un cabinet comptable externe, il faut choisir une structure qui connaisse le secteur d'activité de la société. Il est important de vérifier la réputation du cabinet comptable, qui doit avoir de bonnes références.

Ensuite, il faut décider quelles seront les tâches dévolues à ce cabinet. S'agira-t-il simplement d'établir le bilan annuel et le compte de résultat en fin d'exercice ? S'agira-t-il de procéder à toutes les saisies d'opérations tout au long de l'année ? Le cabinet sera-t-il en charge d'effectuer les bulletins de paie, de procéder aux déclarations auprès des organismes administratifs et fiscaux ?

Selon la quantité et la nature des tâches comptables déléguées au cabinet, la charge de travail pesant sur l'entreprise sera plus ou moins allégée, mais la charge financière sera alourdie en conséquence.

Le minimum que l'on puisse déléguer à un cabinet comptable, ce sont les comptes annuels. Le cabinet est alors en charge de comptabiliser toutes les opérations de l'exercice, et d'établir le bilan et le compte de résultat. Ceux-ci doivent être approuvés par le chef d'entreprise avant que le cabinet ne procède aux déclarations fiscales, notamment pour la TVA.

Le dépôt des comptes annuels reste de la responsabilité de l'entreprise, qui doit l'effectuer chaque année une fois les comptes établis et approuvés par l'ensemble des associés ou des actionnaires de la société.

La délégation des tâches peut s'étendre à la part sociale de l'entreprise : rédaction des contrats et des fiches de paie, gestion des documents de sortie d'un salarié, ou encore conseils sur le choix du régime social du chef d'entreprise.

À voir également

Par Julia le mercredi 13 novembre 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs