Par Julia le mercredi 21 août 2019

Le coût de création de son entreprise

Lorsque l’on créé une entreprise, il est difficile de juger des différents frais qui vont s‘appliquer, surtout face à la pluralité des statuts qui fait varier ces derniers. Pourtant, il est nécessaire d’identifier les principaux points auxquels vous ne pourrez guère échapper.

LES FRAIS PRÉ-IMMATRICULATION

Avant de passer aux formalités administratives, il existe déjà des étapes pour lesquelles vous pourriez bien être obligé de vous vider un peu les poches. Parmi elles, on retrouve :
Le prix de réalisation d’une étude de marché, pour laquelle il peut être nécessaire de se faire aider par un spécialiste ou une agence de marketing. Ainsi, il pourrait vous en coûter jusqu’à 8 000 €, en fonction de l’importance et de la complexité de votre projet.
De la même façon, le soutien d’un expert-comptable étant recommandé pour le montage d’un business plan, celui-ci pourrait vous obliger à sortir jusqu’à 700 €.
Le dépôt de votre marque, potentiellement utile selon votre type d’activité, pourrait nécessiter entre 210 et 250 €.
Si votre entreprise lance un produit innovant sur le marché, vous serez obligé de déposer un brevet pour ce dernier, surtout si vous ne voulez pas voir pousser comme des champignons de multiples concurrents. Pour ce dernier, il faut a priori prévoir entre 500 et 700 €.
Le stage obligatoire de gestion pour les créateurs d’entreprise, dont ces derniers découvrent bien souvent l’existence lorsqu’ils sont au pied du mur, vous coûtera la bagatelle de 200 €.
Toutes les licences obligatoires pour exercer votre activité, comme pour la vente de boissons alcoolisées, peuvent vite faire grimper vos frais en atteignant parfois des milliers d’euros.

LES FRAIS LIÉS À L’IMMATRICULATION

Une fois passées ces quelques phases préliminaires, il reste un bon nombre de formalités qui vont aussi vous délester de quelques euros :

  1. Les frais de publication dans un journal d’annonces légales, pour lesquels il faut compter entre 150 à 350 € selon la taille de votre annonce.
  2. Les frais de greffe, s’élevant normalement à 85 € pour une société et à 75 € pour une entreprise individuelle. À noter qu’en cas de rachat, les frais sont plus importants.
  3. Les honoraires des différents spécialistes que vous pourriez avoir besoin de consulter pour vos statuts, certains pouvant atteindre jusqu’à 4000 € si le projet est conséquent.
  4. Les honoraires du commissaire aux apports, dans le cas d’une société de capitaux, pour lesquels il peut être nécessaire de prévoir jusqu’à 3000 €.

LES FRAIS POST-IMMATRICULATION

Alors que vous avez terminé les démarches administratives suscitées, et que votre entreprise est enfin concrétisée, il reste toujours d’autres frais possibles qui peuvent être importants :

  1. Les dépenses de communication, indispensables pour faire connaître votre entreprise et contribuer au lancement de votre affaire. Plaquette, publicités diverses, cartes de visite, site Internet, etc., ces éléments ont un coût pouvant atteindre quelques milliers d’euros.
  2. L’achat du matériel d’usage pour l’exercice de l’activité (machines, véhicules, outillage ou matériel informatique), de même que l’acquisition des stocks de marchandises ou de matières premières utiles pour le départ de votre affaire. Inutile de préciser que de telles sommes peuvent aller jusqu’à des dizaines de milliers d’euros.
  3. Les frais d’embauche et de recrutement des premiers salariés.

Bien évidemment, tous ces frais ne vous concernent pas, certains s’appliqueront à votre cas alors que d’autres non. Toutefois, plus vous visez juste, moins vous risquez de vous retrouver dans une situation compliquée avec votre trésorerie.

Créer mon entreprise pour moins de 500€

À voir également

Par Julia le mercredi 21 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs