Par Julia le mardi 3 septembre 2019

Investir : qui, quoi, comment ?

Au lieu d’entreprendre en tant que dirigeant, de nombreuses personnes préfèrent investir dans une société déjà existante. Pour cela, il y a plusieurs options, dont la bourse, mais certaines entreprises plus petites, comme les PME, peuvent aussi ouvrir leur capital et représenter de belles opportunités. Toutefois, pour bien choisir, vous devez prendre en compte plusieurs éléments et répondre à quelques interrogations.

AVEC QUI ?

Avant tout, vous devez choisir la société dans laquelle vous allez investir, et pour cela, il y a quelques petits points à passer en revue.

Tout d’abord, choisissez une entreprise dont vous comprenez le métier et la cible, car ce sera ainsi plus simple pour vous d’assimiler tous ses tenants et aboutissants. De la même façon, en connaissant son domaine d’action, vous serez bien plus enclin à vous immiscer dans l’activité avec les autres dirigeants et actionnaires. 

Ensuite, prenez la température sur l’état d’esprit du ou des dirigeants que vous rencontrez, car ils doivent correspondre dans l’idéal à vos attentes et à vos valeurs, sans parler du respect qu’ils accordent aux actionnaires pour la gestion de leurs entreprises. En effet, la motivation et les qualités d’un chef sont les clefs de la réussite. Autant vous placer dans une affaire éthique qui vous rendra fier, plutôt que l’inverse.

Si vous choisissez vous-même une société spécifique, creusez les raisons qui vous poussent à y placer votre argent, et faites quelques vérifications de rigueur sur sa santé. Ainsi, vous pouvez observer le marché dans lequel elle évolue, et observer sa clientèle et ses concurrents. Sans être un spécialiste, vous devez êtes capable de constater ou non la cohérence de son positionnement, ainsi que les chiffres qu’elle engrange grâce à son modèle économique. Ce sont des questions d’apparence complexes, mais indispensables pour avoir une bonne vision à court et long termes.

AVEC QUOI ?

Déterminez ce que vous attendez d’un investissement, à savoir si vous l’envisagez pour une période déterminée ou non, si vous êtes prêt à prendre des risques, et si vous visez des grosses entreprises ou des plus petites. Assurez-vous que la somme que vous allez apporter élèvera la société concernée vers le haut, en contribuant notamment à faire croître son futur chiffre d’affaires. 

De la même façon, si vous souhaitez investir toutes vos économies, sachez que les PME et TPE représentent certains risques, et qu’il pourrait être judicieux de ne pas y mettre tout votre argent. Sachez rester prudent, quitte à diversifier vos placements dans des contrats plus stables et avec de meilleures garanties. 

Dans tous les cas, consacrez-y uniquement la somme dont vous êtes certain de ne pas avoir besoin à court terme, car récupérer l’investissement fait dans une entreprise comporte plusieurs longues contraintes.

COMMENT ?

Trop souvent, les investisseurs amateurs (et même ceux qui le sont un peu moins) ne savent pas comment procéder pour placer leur argent dans des entreprises. Pourtant, il existe de nombreux moyens, parmi lesquels quelques exemples :

  • La Bourse, intéressante pour sa flexibilité et son large choix de profils d’entreprises, mais risquée de par la grande fluctuation des gains, jusqu’à une possible perte totale de l’investissement.

  • Une Sicav ou un FCP, moins flexibles que la Bourse, mais gérés par des professionnels, avec de nombreux frais et un investissement minimum à long terme.

  • Le crowdfunding, système de financement participatif qui a émergé grâce à Internet, il permet d’investir sur des projets encore en phase de développement. Flexible et diversifiée, c’est aussi une solution risquée puisqu’il s’agit généralement de nouvelles sociétés dont la viabilité reste à prouver.

À voir également

Par Julia le mardi 3 septembre 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs