Par Julia le jeudi 29 août 2019

Passer par un expert comptable externe pour la comptabilité de son entreprise

Dès leur création toutes les entreprises doivent "tenir" leur comptabilité. C'est une partie du quotidien de chacune d'entre elles et la comptabilité d'entreprise est un domaine spécifique où un professionnel, expert-comptable, peut veiller à la bonne santé de l'entreprise via les éléments financiers d'une comptabilité qui reflète la réalité.

La comptabilité d'entreprise, définition 

La comptabilité d'entreprise répond aux obligations de toute comptabilité, en particulier celle du contrôle des comptes annuels. La comptabilité d'entreprise se doit de refléter son état de santé, qui se trouve être intimement lié à son évolution financière. 

L'expert-comptable exécute sa mission de gestion des comptes annuels et de mise en place du bilan de clôture du dernier exercice d'activité. Ses missions premières sont de réviser et, si besoin vérifier la comptabilité d'une entreprise pour attester la véracité et l'authenticité des comptes annuels. 

L'expert-comptable externe à l'entreprise, ses (éventuelles) missions

Outre la comptabilité d'entreprise, l'expert-comptable se positionne comme un professionnel en termes de conseil, d'expertise, d'audit et d'analyse ; c'est le véritable soutien de tous les entrepreneurs. Voici différentes missions de l'expert-comptable, externe à l'entreprise :

  • Gestion d'entreprise : création, investissements, contrôle du budget,

  • conseil en gestion financière : gestion de la trésorerie, relations banques, recherche de financements, examen du plan de formation, recrutements, 

  • conseil aux établissements en difficulté : restructuration, analyse des besoins clients,

  • accompagnement à l'export : relation organismes de financement, analyse du marché,

  • évaluation de l'entreprise et de ses services : cession, donation, partage, succession, etc.

  • Obligations légales d'entreprise : l'expert-comptable peut être le relais de l'entrepreneur face aux obligations légales, dans le cadre social et juridique, ainsi que face aux services de l'administration fiscale.

  • Obligations liées au droit du travail et à la gestion sociale : établissement et suivi de la paie, établissement des déclarations sociales (chef d'établissement, dirigeant associé, entrepreneur et salariés), conseils à la mise en place des systèmes d'intéressement, gestion du personnel.

  • Obligations liées au droit fiscal : établissement de l'ensemble des déclarations fiscales, optimisation de la gestion fiscale, assistance auprès des services comptables et du chef d'entreprise en cas de contrôle, représentation de l'entreprise en cas de litige fiscal.

La comptabilité d'entreprise, organisation

La comptabilité d'entreprise doit être précise et exhaustive sur les informations financières relatives à l'activité de l'entreprise : dépenses, rentrées, trésorerie, bénéfice, déficit, et sur les éléments de son patrimoine : immeubles, titres et contrats dans l'anticipation d'un risque financier, etc.

Il est donc essentiel que l'expert-comptable puisse accomplir sa mission en collaboration étroite avec les entrepreneurs et avec la maîtrise totale de tous les documents financiers de l'entreprise, quelle que soit sa taille et son statut juridique (PME, TPE, entreprise individuelle, micro-entreprise, commerciale, artisanale ou libérale). Pour cela, il faut que l'organisation de la comptabilité de l'entreprise soit irréprochable : saisie des données comptables et classement de ces données pour établir des journaux comptables et lister les diverses opérations financières de cette entreprise.

Ces journaux comptables et autres documents seront la base du bilan comptable annuel comprenant le compte de résultat et ses annexes.

La comptabilité d'entreprise, pourquoi choisir un expert-comptable externe ?

L'expert-comptable, par sa profession et les obligations liées, est indépendant et appartient à un cabinet comptable ou encore, est salarié de ce même cabinet. Il est titulaire du diplôme d'expert-comptable et appartient à l'Ordre des experts-comptables. Sa profession s'exerce en mode libéral et s'il intervient dans une société, il est généralement externe à celle-ci.

Certains logiciels du commerce sont suffisamment puissants et très bien conçus pour que l'entreprise choisisse de réaliser sa comptabilité sans l'aide d'un expert-comptable. Cela permet aux entrepreneurs de gérer librement leur comptabilité en interne, mais cela ne remplace en aucun cas la mission d'expertise de l'expert-comptable. En effet, l'expérience et l'investissement professionnel de l'expert-comptable produisent une analyse précise et orientée.

Le bilan annuel d'une entreprise devant être vérifié et approuvé, c'est une des missions de l'expert-comptable externe à l'entreprise ; si la comptabilité est réalisée en interne, par un salarié compétent (comptable) à l'aide d'un logiciel adapté, l'entreprise peut demander l'intervention d'un commissaire aux comptes, en mesure d'assumer ces responsabilités. 

Le commissaire aux comptes est (lui aussi) externe à l'entreprise. Il a le rôle de contrôler la régularité et la sincérité des comptes annuels et il intervient quel que soit le type d'établissement concerné (société, association, etc.) en réalisant un audit comptable et financier. C'est une mission légale et parfois même obligatoire. Son intervention évite au chef d'entreprise, entrepreneur dirigeant ou autre de valider les comptes de l'entreprise, supprimant ainsi le risque d'une erreur compromettante pour son avenir.

D'autre part, l'intervention d'un expert-comptable externe ou d'un commissaire aux comptes permet au chef d'entreprise de se concentrer sur son cœur de métier.

À voir également

Par Julia le jeudi 29 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs