Par Julia le vendredi 30 août 2019

Pourquoi faire appel à un expert comptable en plus d’un comptable ?

On emploie souvent le terme de « comptable » pour désigner indistinctement les comptables et les experts comptables. Pourtant, ces deux professions recouvrent des réalités bien différentes. On fait le point pour déterminer si votre entreprise a besoin d’un comptable, d’un expert comptable ou des deux.

Expert comptable et comptable, quelles différences ?

Entre un expert comptable et un comptable, il existe deux différences majeures :

  • La formation et la qualification

Le comptable : il possède un diplôme de gestion comptable de niveau bac+2 à bac+5, qui lui permet de travailler en tant que salarié ou indépendant.

L’expert comptable : il possède un diplôme d’expertise comptable de niveau bac+8, reconnu par l’État et par l’administration fiscale, et a effectué 3 années de stage dans un cabinet d’expertise comptable. Il doit par ailleurs être inscrit à l’Ordre des Experts Comptables (OEC), devant lequel il prête serment. Cela l’oblige à suivre une certaine déontologie et lui confère des responsabilités devant la loi. Il ne peut pas être salarié et doit exercer son métier en tant qu’indépendant.

  • Les compétences

Le comptable : il enregistre les opérations comptables courantes, effectue certaines déclarations fiscales et sociales et prépare le bilan annuel.

L’expert comptable : il peut réaliser les missions de base effectuées par un comptable. Mais en plus, il est habilité à valider les comptes annuels et a une obligation de conseil (devoir d’information et devoir d’alerte). Il peut également vous assister en cas de contrôle fiscal.

Pourquoi faire appel à un expert comptable en plus de votre comptable ?

Faire appel à un expert comptable en plus de votre comptable apporte une valeur ajoutée importante à votre entreprise : 

  • Il valide vos comptes annuels

Il est le seul professionnel habilité à valider vos comptes annuels avant présentation en Assemblée Générale Ordinaire (AGO) ou à l’administration.

  • Il vous conseille

Il a l’obligation de vous informer sur la législation et donc de se tenir au courant des évolutions de cette dernière. Il doit également vous alerter en cas de problème dans votre comptabilité. De plus, son expertise lui permet de vous conseiller dans différents domaines : fiscal, social, juridique, financier. Il peut vous conseiller de réaliser des optimisations, sources d’économies non négligeables pour votre entreprise, qui compenseront le surcoût par rapport à un comptable.

  • Il possède une assurance professionnelle

Il est tenu de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Elle protège ses clients en cas d’erreur de sa part. S’il commet une erreur qui engendre des pénalités juridiques ou financières, voire un redressement fiscal, ses clients peuvent être indemnisés.

On hésite souvent entre un comptable et un expert comptable pour son entreprise, notamment pour des raisons de coût. Se limiter à l’embauche d’un simple comptable peut parfois vous coûter bien plus cher que les honoraires d’un expert comptable, car un comptable n’est pas responsable de ses erreurs devant la loi. La meilleure solution est sans doute qu’un comptable gère votre comptabilité courante et qu’un expert comptable valide vos comptes annuels et vous propose du conseil

À voir également

Par Julia le vendredi 30 août 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs