Par Julia le mardi 8 octobre 2019

Solliciter les bonnes personnes pour sa comptabilité

Toute entreprise doit tenir une comptabilité régulière, et chaque société adopte différentes stratégies, certaines plus efficaces que d’autres. Pourtant, un bon suivi comptable est la clef de la réussite pour les entreprises, mais sa complexité est souvent sous-estimée par les entrepreneurs. Avec une réglementation assez stricte pour protéger les sociétés de certaines dérives, qui peut donc tenir la comptabilité de votre entreprise, et pourquoi ? C’est ce que nous allons voir.

QUI PEUT TENIR UNE COMPTABILITÉ D’ENTREPRISE ?

Deux solutions sont possibles pour la tenue d’une comptabilité d’entreprise :

  • L’entrepreneur peut décider de tenir sa comptabilité lui-même, ou avec l’aide d’un collaborateur salarié, grâce à des logiciels comptables, dématérialisés ou non. Assez simple pour les entreprises individuelles, c’est bien plus compliqué pour les sociétés de type EURL, SARL, ou même SASU. Le chef d’entreprise doit faire preuve d’une bonne maîtrise des chiffres et de la législation, ainsi que de beaucoup de régularité et de rigueur dans sa gestion comptable. Cela reste donc chronophage et risqué sans de bonnes connaissances en la matière.
  • L’expert-comptable est le professionnel le plus à même de traiter cette question, c’est pourquoi les sociétés passent souvent par un cabinet d’experts. Son champ de compétences étant large, il peut traiter en plus de la comptabilité des situations fiscales, juridiques et sociales. Au sein des grosses sociétés, les experts-comptables interviennent surtout en aval du service de comptabilité de l’entreprise, et les tâches sont réparties entre les deux pôles. C’est ce que l’on appelle une délégation partielle. Dans tous les cas, l’expertise-comptable est une profession réglementée, et tout expert doit être inscrit à l’Ordre des experts-comptables. Seul inconvénient, ses honoraires souvent très significatifs et qui ne sont pas à la portée de tous les budgets.

Il est donc parfaitement illégal pour tout individu non salarié de votre entreprise, et qui ne serait pas expert-comptable, de tenir votre comptabilité. Pourtant, certaines sociétés continuent de contourner la loi, bien que la jurisprudence ne leur donne pas raison. Oubliez donc les cabinets de conseils ou les sociétés d’informatique qui, même s’ils vous disent le contraire, n’ont pas l’autorisation de tenir votre comptabilité.

QUELS SONT LES RISQUES EN CAS DE COMPTABILITÉ ILLÉGALE ?

Tous les intervenants illégaux, qui n’ont pas le droit d’exercer l’exercice de la comptabilité pour une entreprise, risquent jusqu'à un an de prison et 15 000 € d'amendes (ou 75 000 € dans le cadre d'une personne morale comme les structures dont nous parlions plus haut). Mais le risque le plus important est pris par la société qui a fait faire sa gestion comptable, puisque si des erreurs ont été faites, ces dernières peuvent mettre l’entreprise en péril, et aucune assurance responsabilité civile professionnelle ne couvrira les litiges potentiels (contrairement à un expert-comptable). Pour justifier de sa bonne foi, la société ne peut que se lancer dans un recours judiciaire, ce qui coûte beaucoup de temps et d’argent.

En d’autres termes, pour la gestion de votre comptabilité, si vous n’avez pas envie de traiter ce domaine vous-même en interne, et que vous disposez d’un budget pour le déléguer, ne vous passez pas des services d’un cabinet d’experts-comptables agréé.

À voir également

Par Julia le mardi 8 octobre 2019

Découvrez nos solutions pour votre entreprise

Domiciliation, services juridiques et automatisation du courrier et des documents administratifs