Accueil / Création Entreprise / Comment bien définir le capital social de sa future entreprise ?

guide-creer-son-entreprise

Comment bien définir le capital social de sa future entreprise ?

★ ★ ★ ★ ★ (27)
Julia Boissy 18/06/2019 Temps de lecture : 6 min

Le capital social d’une entreprise est le montant total des apports de bien et d’argent des associés, lors de la création d’entreprise. Pour certaines entreprises, le capital social peut démarrer à partir de 1€, cependant, il est quelquefois préférable de définir un montant supérieur pour mieux subvenir aux besoins de l’entreprise.

Pour arriver à définir le capital social de l’entreprise, il y a plusieurs points à prendre en compte.

Connaître et définir les types d’apports 

Il existe 3 types d’apports que les associés peuvent mettre à la disposition de l’entreprise lors de sa création.

  • Les apports en nature : les associés mettent à disposition des biens comme du matériel, fonds de commerce, etc.
  • Les apports en numéraire : c’est la somme d’argent que les associés mettent à disposition de la société.
  • L’apport en industrie : c’est l’apport du savoir et la connaissance technique. Cependant, cet apport peut être exclu dans quelques formes juridiques de société.

Que sera la forme de votre société 

C’est un critère important, car le montant minimum peut varier.

En effet, pour SA, et SCA le montant minimum du capital social est de 37000€. Alors que pour les autres entreprises comme les SARL et SAS, il n’y a aucune obligation, et vous pouvez démarrer votre activité avec 1€. Cependant, il est déconseillé de le faire, car vous allez avoir des dépenses et des imprévus à prendre en compte.

Connaître vos dépenses 

Pour définir le capital social, il faut arriver à établir un tableau prévisionnel des dépenses sur les premières années de l’entreprise afin de faire face à des dépenses imprévues :

- Règlement des fournisseurs (la plupart des fournisseurs établissent une facture à J+30, ou J+60, il faut donc prévoir ces dépenses et avoir le montant à temps)

- les charges que vous allez avoir (URSAFF, CFE … Se calculent tous les mois en fonction de votre CA brut.).

- le matériel (pour démarrer votre activité, vous allez avoir besoin de matériel, ou de matériel supplémentaire en plus de ceux que vous avez déjà. Prévoir aussi un achat ultérieur).

- la communication (pour vous faire connaître, vous allez avoir besoin d’un budget communication qu’il faut prendre en compte, tout comme les partenariats pour vous démarquer. Il faut donc penser à la rémunération de ces partenariats, ou de dons en nature, donc des produits).  

- les salaires si vous avez des salariés (avoir une somme d’argent pour payer les salaires de votre équipe est indispensable les premiers mois).  

Arriver à prévoir les futures dépenses, permet de contrôler votre budget et de gérer un planning de paiement. Ainsi vous véhiculez une bonne image aux yeux des prestataires, et vous allez créer des relations de confiance.

Demande de financement 

Le montant du capital social se différencie en fonction de la demande d’aide. En effet, si vous faites une demande crédit, il faut que le capital social représente 25 à 30% de la demande totale de financement. Si le total de votre capital social est plus petit que cette fourchette, il faut vous attendre à un retour négatif.

 


avatar

Julia Boissy


Découvrez notre solution d’accompagnement pour entrepreneurs

plane-down-to-top plane-right-to-left

Découvrez notre solution d’accompagnement pour entrepreneurs

Demande de rappel